AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 concours de nouvelle N°1

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dollimaya
Ombre de la Vallée [on t'aime...]
avatar

Féminin Nombre de messages : 338
Age : 27
J'erre ... : dans l'Histoire
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Jeu 3 Nov - 21:16

Citation :
mais ça me fait trop peur. je t'aimeuh

gniarf gniarf...j'en ai des plus terribles en stock ! lol!
moi aussi je t'aimeuuu (avec le "meuhhh" bien accentué comme tu fais si bien!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dalian
Ombre de la Vallée [on t'aime...]
avatar

Nombre de messages : 381
J'erre ... : Dans une province brumeuse
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Ven 4 Nov - 13:28

C'est vraiment tres bien rédigé et réussi Siddha tu as du talent. Razz J'ai beaucoup aimé. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Incredible Jack
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 508
J'erre ... : au plus profond du morbihan sud profond....
Date d'inscription : 07/07/2005

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Ven 4 Nov - 20:40

Chapeau A-Soldier, j'adore le style dans cette naïveté presque enfantine. Et ce que je préfère, c'est le POF de la bombe qui atteri... C'est marrant.. Non franchement, bien.

Par contre, c'est bien spé la tienne Sidda. J'avoue que j'm'attendai pas du tout a une fin comme ca. Y a quand meme pas idée de se voir mort comme ca.... Enfin non, tres chouette en tout cas.

Chapeau a vous deux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_cirdan_
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 736
J'erre ... : les havres gris
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Ven 4 Nov - 23:28

j'en ai eu une a faire pour le francais a faire mes j'hésite a la mettre parce que c'est assez long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aubontyran.forumactif.com
Dollimaya
Ombre de la Vallée [on t'aime...]
avatar

Féminin Nombre de messages : 338
Age : 27
J'erre ... : dans l'Histoire
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Sam 5 Nov - 13:23

Citation :
C'est vraiment tres bien rédigé et réussi Siddha tu as du talent. Razz J'ai beaucoup aimé. Wink
merciiiiii!!

Citation :
Par contre, c'est bien spé la tienne Sidda. J'avoue que j'm'attendai pas du tout a une fin comme ca. Y a quand meme pas idée de se voir mort comme ca.... Enfin non, tres chouette en tout cas.
c'est sur que des fois je me surprend à faire des textes un peu spèc', mais bon, cela ne veux pas dire que je suis lugubre pour autant!hihi Wink
Cool Cool Cool

Citation :
j'en ai eu une a faire pour le francais a faire mes j'hésite a la mettre parce que c'est assez long
met quand même, on veut voir!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Míriel
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 729
Age : 28
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Sam 5 Nov - 14:14

Ouais Cicir, mets-la, j'ai bien aimé la corriger Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_cirdan_
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 736
J'erre ... : les havres gris
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Sam 5 Nov - 21:17

merci je te dirais la note quand je l'aurais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aubontyran.forumactif.com
Míriel
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 729
Age : 28
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 0:08

Pas de problème ! Et puis mets-la, sérieux, parce que ta chute est différente de toutes les autres pour l'instant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_cirdan_
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 736
J'erre ... : les havres gris
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 0:20

je vais la mettre mais sans le début qui nous était donné par la prof ms on a dut le coller sur la copie dsl, de toute facon il apporte rien.


la voila:


Voyant le grand chariot arrivé près d’elle, la petite fille qui se prénommait Ashley sortit de sa torpeur et se rendit compte que le chat, qu’elle avait suivit à travers le dédale de ruelle depuis le moment où il l’avait réveillé en sursaut au milieu de la nuit, avait disparu. Elle se mit alors à sentir ce froid terrible qui lui donna la chair de poule et lui glaça les entrailles. L’eau qui lui coulait sur les pieds et qui, jusque là, lui avait semblé inexistante, lui semblat alors aussi froide que la glace qui recouvre l’étang l’hiver quand il gèle. Elle vit alors que le chariot avait encore avancé et que, bientôt, elle pourrait voir le blanc des yeux du conducteur. Elle se sentit tout à coup bien seule et même son vieil ours en peluche qu’elle tenait toujours dans sa main ne lui apporta aucun réconfort ; l’inquiétude s’empara d’elle et cet angoissant claquement de sabot sur les pavés mouillés, et le crissement des roues, et le vent, et ce froid si mordant. Quelques instants plus tard la charrette était devant elle, elle put alors voir à quoi ressemblait l’homme qui tenait les rennes. Il avait des traits grossiers, de longs cheveux sales, des mains de géant et puait le rhum à deux mètres. Ashley, levant ses grands yeux noirs vers l’homme, aperçut une lueur malveillante dans ses yeux vides qui fut très vite remplacée par un faux visage sympathique et accueillant. Il lui dit :
“ _ Alors ma petite, en voilà une drôle d’heure pour se promener dehors toute seule. Surtout dans cette tenue. ”
Devant le silence de la fillette il insista :
“ _Tu veux peut-être que je te raccompagne jusque chez toi. ? ”
Elle se rappela alors les avertissements de sa mère concernant les étrangers, et ces rumeurs d’enlèvements de jeunes filles qui courraient la ville, mais elle avait si froid et cela faisait des jours qu’elle n’avait pas mangé à sa faim. Il avait peut-être un morceau de pain dans sa charrette, et puis ce bonhomme, malgré son odeur, semblait bien gentil. Ashley monta dans le chariot derrière le monsieur à coté d’un vieux chien galleux qui dormait dans une grande cage et de divers autres petits chiens qui s’entassaient au fond de la charrette. Après lui avoir demandé si elle était bien installée, l'homme claqua les rennes et le cheval se mit à avancer. La petite fille essaya de rester vigilante mais au bout de quelques minutes, elle finit par s’endormir.
Quand Ashley se réveilla, elle sentit qu'elle était couchée sur le sol dur, elle ouvrit les yeux et discerna les barreaux d’une cage ; elle commença à paniquer, des larmes coulèrent le long de ses joues et elle pensa à sa mère qui l’avait pourtant prévenue et aussi à la fille de Madame Olson, sa voisine, qui avait elle aussi disparu le mois dernier. Elle essaya d’ouvrir la cage, en vain. Elle observat alors la pièce où elle se trouvait, elle était sombre et elle n’apercevait que la silhouette d’une grosse chaudière au fond de la pièce et les hautes silhouettes des garde-mangers.
La lourde porte de bois s’ouvrit pour laisser entrer l’homme qui lui avait semblé si sympathique. A la lueur d’une chandelle, elle entrevit sa mine victorieuse, il vint s’assoir sur une chaise à côté de la cage et se mit à fixer la fillette ; elle s’écria :
“ _Monsieur je suis où, pourquoi suis-je dans cette cage, laissez-moi sortir sinon ma maman va voir que je suis sortie cette nuit et elle me grondera. ”
Malgré ses supplications, l’homme ne bougeat pas et ne répondit rien, il continuait à la fixer comme si elle n’existait pas et s’il fixait une bûche en train de se consummer dans l’âtre. Puis, au bout d’un moment, peut-être une heure, peut-être deux, l’homme se leva et laissa Ashley à ses cris et ses larmes. Elle finit par se rendormir, et quand elle se réveilla, la luminosité n’avait pas changé : aucun moyen de voir quelle heure il était, elle n’avait peut-être plus froid mais une faim terrible lui déchirait le ventre et cette soif qui lui donnait la gorge aussi sèche qu’un ruisseau en été. Elle resta éveillée à rêver d’un grand verre d’eau et d’un quignon de pain. Après un temps qui lui sembla durer des siècle, l’homme finit par revenir, elle le supplia de bien vouloir lui donner à boire et à manger mais le comportement de celui-ci ne changea pas. Quand il partit elle était bien décidée à s’endormir pour ne plus jamais se réveiller, mais elle se réveilla encore une fois et vit là, posée devant elle, une cruche d’eau sale et un croûton de pain rassi. Elle se jeta dessus et l’engloutit avant de boire tout le pot d’une traite, elle ne vit qu’ensuite que l’homme était encore là, à la fixer inlassablement. Il répéta ce petit manège des dizaines de fois, venant dans la pièce pour fixer Ashley pendant des heures sans jamais rien dire, parfois il lui donnait un morceau de pain, d’autres fois il lâchait, dans la cache, un énorme rat qui attaquait la petite fille et la mordait tandis que l’homme regardait cet horrible spectacle froidement tel un tueur à gage devant sa victime. Ashley cria d’abord au secours lorsque l’homme venait, l’insultait, la menaçait, elle pleura toutes les larmes de son corps mais rien n’y fit, l’homme ne quitta jamais son air tranquille et absent. Ashley commença par compter le nombre de ses visites, mais elle perdit le fil à quarante-sept. Un jour, ou une nuit, elle ne sait pas, alors qu’elle dormait tranquillement, elle fut réveillée en sursaut par deux grosses mains qui se saisissaient d’elle, elle se débattit comme une lionne, hurlant, griffant, mordant mais l’homme finit par arracher sa chemise et il put alors voir le médaillon qu’elle avait autour du cou, il fut alors effrayé et, se mettant à crier lui aussi, il s’enfuit à toutes jambes. Alors qu'elle se remettait du choc causé par l’agression, elle entendit une déflagration, et elle compris que cet homme qui la torturait depuis tant de temps était mort.

Elle sortit de sa cage, de la cave, monta un escalier et sortit de la maison où elle se trouvait. Quand elle rentra chez elle, sa mère la couvrit de baisers et, après de longue séance de pleures, Ashley finit par lui demander :
“ _ Maman, ce médaillon que j’ai autour du cou, saurais-tu de qui je le tiens ? Je l’ai depuis la naissance et je ne me souviens plus à qui il appartenait.
_ Ma fille, ce médaillon est la seul chose que ton père t'ait laissé avant de s’enfuir lâchement en me laissant avec toi. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aubontyran.forumactif.com
Míriel
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 729
Age : 28
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 0:28

Je m'rends compte que j'ai laissé plein de fautes ! o_O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_cirdan_
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 736
J'erre ... : les havres gris
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 1:03

c'est con parce que je crosi que on l'a rendu, c'est pas grave l'orthographe ne compte pas tant de point que sa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aubontyran.forumactif.com
Míriel
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 729
Age : 28
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 1:22

Lol j'suis désolée, mais j'étais un peu fatiguée quand j'ai fait ça. :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoror
OmbreTTe [c'est + que ombrinette...]
avatar

Nombre de messages : 86
J'erre ... : Tharbad
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 2:05

Voilà notre nouvelle de Thoror et Mala, on espère qu'on va gagner le concours Surprised Mr.Red

Citation :
Je prenais mon troisième job, je venais de me faire trois fix et cinq joints. Ces putains d'enculés de joints. Sa race, ils étaient tellement énormes. Adossée. Dans un parking, dans le XVIIIème, à 3 heures du mat'. Nesspa ?

Je me réveille, la tête au plus bas, dans ces draps mouillés qui suintent l'amour bestial. Cette nuit, j'ai failli effleurer le jamais qui est rien et pourtant tellement tout. Tous ces petits riens qui font que j'me reprendrai bien un putain de p'tit fix. C'est tout. Il a laissé des billets sur la table. Moins que le tarif habituel, mais c'est un habitué. Un bon. Un bon coup putain de merde. J'ai vendu mon âme au plus offrant, pour finalement si peu d'argent, on m'aimait, on me détestait, mais tout le monde me connaissait.

Et je me repasse en boucle les basses orgasmiques de The Film. Je fais le tour du lampadaire, place Concorde, c'est tellement jouissif, encore plus jouissif que ton doigt sur mon nez, sur mon petit nez avant le surprenant petit "bip" fatidique. Je remonte les champs en trotinnette sur les pavés romains, j'ai un mal de cul indicible, je fais le tour de l'Arc de Triomphe. Une heure et quart. Avec toutes ces rues qui partent en étoile, à partir de la Place de l'Etoile, chacune courrant vers leur avenir infini comme mes pensées dans l'hyperespace. Un éclair ! Puis la nuit ! Fugitive beauté ! (c'est un alexandrin). Boum, boum, ça s'en va. Tchic tchic tac kssss. Il m'a fait peur ce con. Putain d'enculé de Parisien.

Paris, c'est une galaxie. T'en vois jamais la fin infinie même quand t'en connais les raccourcis. J'ai vu des chevaux dans la Seine, la crinière flottante. La la lalalala la. L'air me revient. Encore. Et encore. Bam bam.

Mais qui suis-je ? Où erre-je ? Pourquoi suis-je là ? Pourquoi vis-je ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thamonodrim.com
Dalian
Ombre de la Vallée [on t'aime...]
avatar

Nombre de messages : 381
J'erre ... : Dans une province brumeuse
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 2:11

Je confirme cette nouvelle va rapporter c'est un style totalement New Generation moi j'aime bien! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
célestiale
Ombre de la Vallée [on t'aime...]
avatar

Nombre de messages : 394
Age : 28
J'erre ... : dans la vallée des ombres :)
Date d'inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 13:25

_cirdan_ a écrit:
je vais la mettre mais sans le début qui nous était donné par la prof ms on a dut le coller sur la copie dsl, de toute facon il apporte rien.


la voila:


Voyant le grand chariot arrivé près d’elle, la petite fille qui se prénommait Ashley sortit de sa torpeur et se rendit compte que le chat, qu’elle avait suivit à travers le dédale de ruelle depuis le moment où il l’avait réveillé en sursaut au milieu de la nuit, avait disparu. Elle se mit alors à sentir ce froid terrible qui lui donna la chair de poule et lui glaça les entrailles. L’eau qui lui coulait sur les pieds et qui, jusque là, lui avait semblé inexistante, lui semblat alors aussi froide que la glace qui recouvre l’étang l’hiver quand il gèle. Elle vit alors que le chariot avait encore avancé et que, bientôt, elle pourrait voir le blanc des yeux du conducteur. Elle se sentit tout à coup bien seule et même son vieil ours en peluche qu’elle tenait toujours dans sa main ne lui apporta aucun réconfort ; l’inquiétude s’empara d’elle et cet angoissant claquement de sabot sur les pavés mouillés, et le crissement des roues, et le vent, et ce froid si mordant. Quelques instants plus tard la charrette était devant elle, elle put alors voir à quoi ressemblait l’homme qui tenait les rennes. Il avait des traits grossiers, de longs cheveux sales, des mains de géant et puait le rhum à deux mètres. Ashley, levant ses grands yeux noirs vers l’homme, aperçut une lueur malveillante dans ses yeux vides qui fut très vite remplacée par un faux visage sympathique et accueillant. Il lui dit :
“ _ Alors ma petite, en voilà une drôle d’heure pour se promener dehors toute seule. Surtout dans cette tenue. ”
Devant le silence de la fillette il insista :
“ _Tu veux peut-être que je te raccompagne jusque chez toi. ? ”
Elle se rappela alors les avertissements de sa mère concernant les étrangers, et ces rumeurs d’enlèvements de jeunes filles qui courraient la ville, mais elle avait si froid et cela faisait des jours qu’elle n’avait pas mangé à sa faim. Il avait peut-être un morceau de pain dans sa charrette, et puis ce bonhomme, malgré son odeur, semblait bien gentil. Ashley monta dans le chariot derrière le monsieur à coté d’un vieux chien galleux qui dormait dans une grande cage et de divers autres petits chiens qui s’entassaient au fond de la charrette. Après lui avoir demandé si elle était bien installée, l'homme claqua les rennes et le cheval se mit à avancer. La petite fille essaya de rester vigilante mais au bout de quelques minutes, elle finit par s’endormir.
Quand Ashley se réveilla, elle sentit qu'elle était couchée sur le sol dur, elle ouvrit les yeux et discerna les barreaux d’une cage ; elle commença à paniquer, des larmes coulèrent le long de ses joues et elle pensa à sa mère qui l’avait pourtant prévenue et aussi à la fille de Madame Olson, sa voisine, qui avait elle aussi disparu le mois dernier. Elle essaya d’ouvrir la cage, en vain. Elle observat alors la pièce où elle se trouvait, elle était sombre et elle n’apercevait que la silhouette d’une grosse chaudière au fond de la pièce et les hautes silhouettes des garde-mangers.
La lourde porte de bois s’ouvrit pour laisser entrer l’homme qui lui avait semblé si sympathique. A la lueur d’une chandelle, elle entrevit sa mine victorieuse, il vint s’assoir sur une chaise à côté de la cage et se mit à fixer la fillette ; elle s’écria :
“ _Monsieur je suis où, pourquoi suis-je dans cette cage, laissez-moi sortir sinon ma maman va voir que je suis sortie cette nuit et elle me grondera. ”
Malgré ses supplications, l’homme ne bougeat pas et ne répondit rien, il continuait à la fixer comme si elle n’existait pas et s’il fixait une bûche en train de se consummer dans l’âtre. Puis, au bout d’un moment, peut-être une heure, peut-être deux, l’homme se leva et laissa Ashley à ses cris et ses larmes. Elle finit par se rendormir, et quand elle se réveilla, la luminosité n’avait pas changé : aucun moyen de voir quelle heure il était, elle n’avait peut-être plus froid mais une faim terrible lui déchirait le ventre et cette soif qui lui donnait la gorge aussi sèche qu’un ruisseau en été. Elle resta éveillée à rêver d’un grand verre d’eau et d’un quignon de pain. Après un temps qui lui sembla durer des siècle, l’homme finit par revenir, elle le supplia de bien vouloir lui donner à boire et à manger mais le comportement de celui-ci ne changea pas. Quand il partit elle était bien décidée à s’endormir pour ne plus jamais se réveiller, mais elle se réveilla encore une fois et vit là, posée devant elle, une cruche d’eau sale et un croûton de pain rassi. Elle se jeta dessus et l’engloutit avant de boire tout le pot d’une traite, elle ne vit qu’ensuite que l’homme était encore là, à la fixer inlassablement. Il répéta ce petit manège des dizaines de fois, venant dans la pièce pour fixer Ashley pendant des heures sans jamais rien dire, parfois il lui donnait un morceau de pain, d’autres fois il lâchait, dans la cache, un énorme rat qui attaquait la petite fille et la mordait tandis que l’homme regardait cet horrible spectacle froidement tel un tueur à gage devant sa victime. Ashley cria d’abord au secours lorsque l’homme venait, l’insultait, la menaçait, elle pleura toutes les larmes de son corps mais rien n’y fit, l’homme ne quitta jamais son air tranquille et absent. Ashley commença par compter le nombre de ses visites, mais elle perdit le fil à quarante-sept. Un jour, ou une nuit, elle ne sait pas, alors qu’elle dormait tranquillement, elle fut réveillée en sursaut par deux grosses mains qui se saisissaient d’elle, elle se débattit comme une lionne, hurlant, griffant, mordant mais l’homme finit par arracher sa chemise et il put alors voir le médaillon qu’elle avait autour du cou, il fut alors effrayé et, se mettant à crier lui aussi, il s’enfuit à toutes jambes. Alors qu'elle se remettait du choc causé par l’agression, elle entendit une déflagration, et elle compris que cet homme qui la torturait depuis tant de temps était mort.

Elle sortit de sa cage, de la cave, monta un escalier et sortit de la maison où elle se trouvait. Quand elle rentra chez elle, sa mère la couvrit de baisers et, après de longue séance de pleures, Ashley finit par lui demander :
“ _ Maman, ce médaillon que j’ai autour du cou, saurais-tu de qui je le tiens ? Je l’ai depuis la naissance et je ne me souviens plus à qui il appartenait.
_ Ma fille, ce médaillon est la seul chose que ton père t'ait laissé avant de s’enfuir lâchement en me laissant avec toi. ”

C'est la nouvelle de Miriel ou Cirdan ? Enfin, j'aime beaucoup cette nouvelle parce que c'est une style simple et une histoire interessante à lire avec une fin quelque peu étonante ! Alors voila Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
célestiale
Ombre de la Vallée [on t'aime...]
avatar

Nombre de messages : 394
Age : 28
J'erre ... : dans la vallée des ombres :)
Date d'inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 13:26

Thoror a écrit:
Voilà notre nouvelle de Thoror et Mala, on espère qu'on va gagner le concours Surprised Mr.Red

Citation :
Je prenais mon troisième job, je venais de me faire trois fix et cinq joints. Ces putains d'enculés de joints. Sa race, ils étaient tellement énormes. Adossée. Dans un parking, dans le XVIIIème, à 3 heures du mat'. Nesspa ?

Je me réveille, la tête au plus bas, dans ces draps mouillés qui suintent l'amour bestial. Cette nuit, j'ai failli effleurer le jamais qui est rien et pourtant tellement tout. Tous ces petits riens qui font que j'me reprendrai bien un putain de p'tit fix. C'est tout. Il a laissé des billets sur la table. Moins que le tarif habituel, mais c'est un habitué. Un bon. Un bon coup putain de merde. J'ai vendu mon âme au plus offrant, pour finalement si peu d'argent, on m'aimait, on me détestait, mais tout le monde me connaissait.

Et je me repasse en boucle les basses orgasmiques de The Film. Je fais le tour du lampadaire, place Concorde, c'est tellement jouissif, encore plus jouissif que ton doigt sur mon nez, sur mon petit nez avant le surprenant petit "bip" fatidique. Je remonte les champs en trotinnette sur les pavés romains, j'ai un mal de cul indicible, je fais le tour de l'Arc de Triomphe. Une heure et quart. Avec toutes ces rues qui partent en étoile, à partir de la Place de l'Etoile, chacune courrant vers leur avenir infini comme mes pensées dans l'hyperespace. Un éclair ! Puis la nuit ! Fugitive beauté ! (c'est un alexandrin). Boum, boum, ça s'en va. Tchic tchic tac kssss. Il m'a fait peur ce con. Putain d'enculé de Parisien.

Paris, c'est une galaxie. T'en vois jamais la fin infinie même quand t'en connais les raccourcis. J'ai vu des chevaux dans la Seine, la crinière flottante. La la lalalala la. L'air me revient. Encore. Et encore. Bam bam.

Mais qui suis-je ? Où erre-je ? Pourquoi suis-je là ? Pourquoi vis-je ?

Je n'ai pas très bien compris cette nouvelle et son but alors je saurais pas trop vous dire ce que j'en pense !
Désolé double post !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Míriel
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 729
Age : 28
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 13:57

célestiale a écrit:
C'est la nouvelle de Miriel ou Cirdan ? Enfin, j'aime beaucoup cette nouvelle parce que c'est une style simple et une histoire interessante à lire avec une fin quelque peu étonante ! Alors voila Mr.Red

C'est celle de Cicir, mais il m'avait demandé de corriger les faute de n'orthographe parce que c'était pour les cours (par contre j'ai laissé masse de fautes sans m'en rendre compte lol).
Et moi aussi je l'aime bien, parce que ça ne se termine pas par la mort du perso principal comme pour les autres nouvelles du concours. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thoror
OmbreTTe [c'est + que ombrinette...]
avatar

Nombre de messages : 86
J'erre ... : Tharbad
Date d'inscription : 17/09/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 14:13

Ah que veux-tu Celestiale, quand on écrit c'est comme ça, ça n'a ni queue ni tête, mais ça se veut stylé. Je sais Cél, je sais, c'est réussi. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thamonodrim.com
Incredible Jack
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 508
J'erre ... : au plus profond du morbihan sud profond....
Date d'inscription : 07/07/2005

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 16:59

Elle est assez glauque quand meme la tienne Cirdan. c'est pas des manieres pour un pere que de traiter comme ca sa fille (enfin du moins selon mon interprétation de la fin). au final, j'aime bien.

Par contre, ca change de style avec la votre, Thoror et Mala. Mais j'aime bien ce coté choquant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_cirdan_
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 736
J'erre ... : les havres gris
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 20:28

Incredible Jack a écrit:
Elle est assez glauque quand meme la tienne Cirdan. c'est pas des manieres pour un pere que de traiter comme ca sa fille (enfin du moins selon mon interprétation de la fin). au final, j'aime bien.
.

dans l'idée original il était question de viol, mais on c'est dit quer la prof de francais apprécierais pas Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aubontyran.forumactif.com
célestiale
Ombre de la Vallée [on t'aime...]
avatar

Nombre de messages : 394
Age : 28
J'erre ... : dans la vallée des ombres :)
Date d'inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Dim 6 Nov - 22:53

Thoror a écrit:
Ah que veux-tu Celestiale, quand on écrit c'est comme ça, ça n'a ni queue ni tête, mais ça se veut stylé. Je sais Cél, je sais, c'est réussi. Mr.Red

Lol si c'était le but alors chapeau, c'est réussi ! En plus tu me rassure, jrcoyais que c'était moi qui était bete ! mouhaha !

Pour cirdan, dommage que il y ait pas eu de viol, ça aurait mis du piment et peute etre eu des effet sur ta prof ! mouhaha lol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dollimaya
Ombre de la Vallée [on t'aime...]
avatar

Féminin Nombre de messages : 338
Age : 27
J'erre ... : dans l'Histoire
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Lun 7 Nov - 15:53

Super original Mala et Thoror, même si il ya pas un sans précis c'est simpa!

Bravo Cirdan, c'est réussit ! c'est sur qu'avec le viol en plus...peut être encore mieux, mais le style est très bien !

Citation :
Elle est assez glauque quand meme la tienne Cirdan. c'est pas des manieres pour un pere que de traiter comme ca sa fille (enfin du moins selon mon interprétation de la fin). au final, j'aime bien.
je pense que le père se tue justment à la fin, parce qu'il s'est rendu compte que c'était sa fille... rassure nous Cirdan, il ne l'aurait pas fait si il l'avait su hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
_cirdan_
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 736
J'erre ... : les havres gris
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Lun 7 Nov - 19:24

ouai je suis pas glauque a ce point
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aubontyran.forumactif.com
Dollimaya
Ombre de la Vallée [on t'aime...]
avatar

Féminin Nombre de messages : 338
Age : 27
J'erre ... : dans l'Histoire
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Lun 7 Nov - 22:01

ouf rassuré !
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerak
Gardienne de la Vallée
Gardienne de la Vallée
avatar

Féminin Nombre de messages : 763
Age : 28
Date d'inscription : 02/11/2004

MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   Mer 9 Nov - 16:30

Vala la mienne :


Ca y est. Le moment que j'avais redouté depuis toujours était arrivé. J'entrais aujourd'hui en prison. Pour combien de temps? Je ne sais pas, je ne sais plus. J'ai peur. J'aurais tellement voulu rester dehors. Je savais pourtant qu'un jour j'entrerais dans cet enfer. Mais j'aimais cette vie libre à la campagne. Dormant dans les champs et volant la de la nouriture pour vivre. A cause de ça ils ont cru que j'avais tué cette fille. Jamais je n'aurais pu. J'aime trop la liberté pour assassiner quelqu'un. J'aime trop ma liberté.

Durant toutes ces années j'ai appris à connaitre un de mes gardiens. Il avait une femme et des enfants. Il n'aimait pas ce travail et s'échappait en jouant de la musique. Il jouait du violon et il en jouait bien. C'etait devenu mon ami. Le seul. Parce que dans un sens il me ressemblait. Il se sentait enfermé. Il voulait tout quitter. Mais il y avait sa femme, ses enfants.Il n'avait pas envie de les rendre triste et sacrifia son bonheur pour eux.

Moi je lisais.Je pouvais ainsi rester libre d'une certaine façon. Ma campagne, ma liberté me manquaient. Je savais qu'elles étaient là. Là derrière tous ces immeubles qui empechent le soleil de m'éclairer, qui m'empechaient de voir plus qu'une petit bande de ciel.

Alors un jour je partis. J'avais laissé une lettre d'adieu au gardien. Je n'avais qu'une idée en tête. Fuir. Loin. Toujours plus loin. Je retrouvai alors ma campagne et repris mon errance. J'etais heureux.J'etais libre.

Plus tard j'allais chez mon ancien gardien. Il m'avait laissé son adresse, sachant qu'un jour je partirais. Je sonnai à la porte. Ce fut sa femme qui m'ouvrit. Je lui demandai si je pouvais voir son mari et elle éclata en sanglots. Il s'était suicidé hier.

Ainsi chacun de nous retrouva sa liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thamonodrim.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: concours de nouvelle N°1   

Revenir en haut Aller en bas
 
concours de nouvelle N°1
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» nouvelle position amoureuse
» Nouvelle gare de Liège Guillemins
» Nouvelle Mixery
» Nouvelle Collection - Comment Herge a créer Tintin ?
» Nouvelle Barbie ...Black Canary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les artistes de la Vallée :: /-
Sauter vers: