AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charlie Chaplin et son oeuvre

Aller en bas 
AuteurMessage
Altariel
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Féminin Nombre de messages : 434
Age : 29
J'erre ... : Entre Ciel et Terre
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Charlie Chaplin et son oeuvre   Mer 4 Jan - 21:58

J'ai toujours été très intéressée par ces films mais je n'ai jamais poussé mes "recherches" jusqu'au bout... jusqu'à cette année. Je regrette d'avoir tant attendu quand je vois ce que j'ai raté ! Shocked Comme ce "génie" du cinéma me tient fortement à coeur, je me suis dit que je pourrais peut être vous en parler un peu... en espérant qu'il y en ait que ça intéresse. Razz



D'abord quelques repères chronologiques :

1889 Naissance de Charles Spencer Chaplin à Londres, le 16 avril.

1894 Débuts au music-hall où travaille sa mère.

1908 Premier contrat avec Fred Karno, engagé dans la troupe avec son frère Sydney.

1912 Départ pour les Etats Unis.

1914Chaplin commence a travailler aux studios Keystone à Hollywood (35 films par an) et crée le personnage de Charlot. Il se met très rapidement à diriger ses films lui-même.

1915 Contrat avec la société Essanay, 14 films en un an dont Charlot boxeur et Charlot vagabond.

1916-1917/[b] Contrat avec la société Mutual, 12 films dont Charlot patine, L’Emigrant et Charlot s’évade.

[b]1918-1922
Contrat avec la First National : 8 films dont Le Kid (1921) et Le Pèlerin.

1918 Ouvre son propre studio à Hollywood

1919 Fonde avec D.W. Griffith, Douglas Fairbanks et Mary Pickford la United Artists Corporation, société avec laquelle il produira tous ses films jusqu’aux Feux de la rampe.

1925 La Ruée vers l’or. Il ralentit la fréquence de ses apparitions pour se consacrer à ses longs- métrages.

1931 Les Lumières de la ville. Chaplin est décoré à Paris de la légion d’honneur.

1936 Les temps modernes

1940 Le Dictateur

1943 Mariage avec Oona O’Neill, avec laquelle il aura huit enfants.

1947 Monsieur Verdoux. Victime du maccarthysme, il témoigne devant le comité des activités anti-américaines.

1952 Les Feux de la rampe. Chaplin quitte les Etats Unis, retourne à Londres.

1953 Installation en Suisse, à Corsier-sur-Vevey près de Lausanne.

1957 Un Roi à New York

1967 La Comtesse de Hong-Kong

1972 Chaplin reçoit un Oscar spécial à Hollywood et le Lion d’Or au festival de Venise.

1977 Charles Chaplin meurt le 25 décembre à Corsier-sur-Vevey, âgé de 88 ans.


Dernière édition par le Mer 4 Jan - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letenastare.canalblog.com
Míriel
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 729
Age : 28
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Charlie Chaplin et son oeuvre   Mer 4 Jan - 22:36

Corsier-sur-Vevey, c'est à côté de Vevey, et Vevey c'est au bord du lac léman, soit à 30 minutes de chez moi... Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Incredible Jack
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 508
J'erre ... : au plus profond du morbihan sud profond....
Date d'inscription : 07/07/2005

MessageSujet: Re: Charlie Chaplin et son oeuvre   Mer 4 Jan - 22:39

Encore une anthologie du cinema ... J'suis plutot bien fan, meme si je connait pas enormement, mais en tout cas, c clair qu'il avait un talent assez fou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aarycia
OmbreTTe [c'est + que ombrinette...]
avatar

Féminin Nombre de messages : 102
Age : 32
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: Charlie Chaplin et son oeuvre   Mer 4 Jan - 22:58

jme rends compte avec ce que tu nous apprends sur lui que je connais vraiment pas grand chose de son oeuvre!!
j'aime surtout "les temps modernes" et la parodie cultissime d'Hitler Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altariel
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Féminin Nombre de messages : 434
Age : 29
J'erre ... : Entre Ciel et Terre
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Charlie Chaplin et son oeuvre   Mer 4 Jan - 22:59

Meuh non pas boulet Laughing J'y ai pensé tout de suite : comme je sais que tu habites en Suisse (et en Lausanne je crois) je me suis demandé si c'était pas près de chez toi. Wink
Merci Incredible Jack, ton poste m'encourage un peu Razz Wink Et je post donc la suite ce soir (c'est surtout que je ne sais pas quand je le ferais sinon Confused )
EDIT : Ah ! Aracya tu as posté juste avant moi ! Merci ! Very Happy

Ces films principaux sont ces longs métrages, quoi que certains aient faits de "bides". Je poste ceux qui sont donc à retenir :
- 1921 : Le Kid (The Kid)
- 1925 : La Ruée vers l'or (The gold rush)
- 1928 : Le cirque (The cirus)
- 1931 : Les Lumières de la ville (City Lights)
- 1936 : Les Temps Modernes (Modern Times) + Le Dictateur (The Dictator, qui paraît seulement en 1940)
- 1947 : Monsieur Verdoux (tiré de l'histoire de Landru)
- 1952 : Les Feux de la rampe (Limelight)
- 1957 : Un roi à New York (A King in New York)

Je vous poste aussi une "analyse" de la critique du Kid... rédigée par mes soins (j'espère que ce ne sera pas trop... Confused Si vous voulez vous en servir ou quoi que ce soit envoyez moi un mp).

The Kid

Si on dit souvent que Le Kid est un des films les plus autobiographiques de Chaplin, il n’en est pas moins un reflet de son temps : en effet, Charlie fut lui-même arraché à sa mère à 7 ans, pour être placé dans une maison pour enfants déshérités. Et si Jackie Coogan est si touchant dans son interprétation du « gosse », c’est bien grâce aux directives précises de Chaplin, qui fait appel à un réel travail de la gestuelle (sans compter l’expressionnisme qui imprègne son œuvre) et à son propre vécu, mais aussi grâce à l’image que celui-là dégageait lui-même pour l’Amérique. C’est pourquoi le personnage du Kid, du « gosse », fut si important, éblouissant reflet au même titre que Charlot l’avait été des orphelins et de leurs conditions de vie ; il représentait à lui seul tous les orphelins de la récente guerre, livrés à eux-mêmes dans les rues, recueillis par des « âmes charitables » (ici, un pauvre !), ou bien saisis par les services sociaux…
En effet dans Le Kid, c’est une Amérique pauvre qu’on explore : mis à part les plans des quartiers aisés, notamment celui de la maison du soldat à qui la mère pensait avoir confié son fils, ou ceux de la maison de cette mère une fois devenue actrice célèbre, ce sont bien dans les quartiers démunis que se déroule l’histoire du Kid. Ici, les pauvres ne s’aventurent pas dans les quartiers riches et inversement ; la mère de l’enfant, qui fait la charité dans le quartier déshérité, constitue une exception à la règle. Du début à la fin, on parcourt des rues délabrées et l’on pénètre dans la vieille maison, refuge du kid et de son père adoptif…où la vie ne manque pas !
C’est là aussi un point important : on peut noter que Chaplin met toujours en scène dans ses films la vie en communauté, avec ses avantages et inconvénients, et il en couple irrémédiablement les deux aspects au sein de ses films. Dans ce film, Chaplin montre une sorte de solidarité entre les pauvres, quand les agents emmènent l’enfant et que les femmes affichent un visage révolté, par exemple, ou quand un homme indique au policier qui poursuit les fugitifs une fausse direction.
Cependant cette solidarité a des limites : elle est mise à mal par le manque d’initiative ou la résignation des pauvres ( bien que les femmes soient indignées et révoltées, elles ne font rien, ne sachant que faire) ainsi que par l’individualisme qui reprend le dessus, ce côté « chacun pour soi » où le bonheur est égoïste : un enfant vole au kid ses jouets et les adultes, au lieu de les séparer les regardent se battre sans rien faire : la jungle et la loi du plus fort sont ici représentés comme souvent chez Chaplin.
Ces deux derniers points, aspects négatifs de la vie en communauté, illustrent la difficulté des rapports humains et entretiennent la précarité face à laquelle Charlot se retrouve souvent.
On peut observer que si Chaplin choisit de terminer Le Kid par un « happy end », il introduit, juste avant la fin, qu’on pourrait qualifier d’épilogue, une sérieuse note pessimiste. Alors que Charlot s’est endormi sur le seuil de sa porte, il rêve d’une sorte de paradis qui prend place dans son quartier, où chacun est habillé de blanc et porte des ailes d’ange. Il y retrouve l’enfant, ainsi que ses voisins, qui sont rassemblés dans la rue, joyeux, et d’humeur festive ; certains jouent d’un instrument, harpe ou flûte, tandis que d’autres dansent. Cependant, le diable s’immisce dans ce paradis terrestre et fait naître le péché : il pousse un des jeunes filles à séduire Charlot et incite son compagnon à la jalousie, semant ainsi la discorde au sein du groupe. Charlot finit par être tué par un policier, comme semeur de trouble. Sa mort scelle symboliquement le destin des pauvres, à qui ni consolation ni espoir ne sont permis, si bien qu’ils ressentent leur sort comme une fatalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://letenastare.canalblog.com
Míriel
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 729
Age : 28
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Charlie Chaplin et son oeuvre   Jeu 5 Jan - 16:18

Altariel a écrit:
Meuh non pas boulet Laughing J'y ai pensé tout de suite : comme je sais que tu habites en Suisse (et en Lausanne je crois) je me suis demandé si c'était pas près de chez toi. Wink

A Lausanne, ouaip ! A Vevey, y a aussi le siège de Nestlé. C'était la minute culturelle suisse Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Incredible Jack
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
Ombre Seigneur de la Vallée [V.I.P]
avatar

Nombre de messages : 508
J'erre ... : au plus profond du morbihan sud profond....
Date d'inscription : 07/07/2005

MessageSujet: Re: Charlie Chaplin et son oeuvre   Sam 7 Jan - 16:30

bah dis donc, je savais pas qu'il avait fait tant de film que ca...
franchement impressionné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charlie Chaplin et son oeuvre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charlie Chaplin et son oeuvre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VIE (Charlie Chaplin)
» ZCWO - CHARLIE CHAPLIN
» Le jour où je me suis aimé pour de vrai - Charlie Chaplin
» Charlie Chaplin
» Charlie Chaplin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Ménestrels et la boite à Troubadours ! :: /-
Sauter vers: